Homepage

CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE
03.11.2017






La célébration du 63eme anniversaire de la révolution du 1er novembre 1954 a été marquée par la réception donnée par le Consul Général d’Algérie au Canada, M. Abdelghani CHERIAF et le Représentant de l’Algérie au Conseil de l’OACI, M. Amine MESRAOUA, à laquelle ont été conviés les autorités locales, le corps consulaire accrédité à Montréal, les représentants au sein du Conseil de l’OACI ainsi que des membres de la communauté nationale.

Dans son allocution, M. le Consul Général a rappelé les valeurs de Novembre et les lourds sacrifices consentis par le peuple algérien pour le recouvrement de sa liberté, et le devoir de mémoire qui se rattache à cette page de l’histoire.

Il a également passé en revue les échanges enregistrés entre l’Algérie et le Québec depuis le début de l’année 2017, notamment la visite au Canada d’une délégation du FCE et celle de M. le Wali d’Alger ainsi que la visite à Alger de la Vice Premier Ministre du Québec. (Voir texte intégral de l’allocution).

Notons qu’à cette occasion, un ressortissant algérien a été mis a l’honneur. Il s’agit de M. HAMZA Ali, né le 1er novembre 1954 à minuit. Il est de surcroit fils de chahid. M. HAMZA s’est dit très touché par ce geste devant lequel il a montré une grande émotion.

Intervention fête nationale 2017


M. le Représentant du Gouvernement du Québec

Mme la Représentante de la ville de Montréal

Chers collègues chefs de mission consulaire,

Chers compatriotes,

En ce jour de célébration de la fête nationale de l’Algérie, marquant le 63eme anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution du 1er novembre 1954, nous avons l’honneur et le plaisir, mon épouse et moi, de vous accueillir en ce lieu pavoisé aux couleurs nationales des pays membres du Conseil de l’OACI au sein duquel siège l’Algérie depuis son élection le 04 octobre 2016. Je vous remercie d’avoir bien voulu nous accorder le privilège de votre présence en partageant avec nous ce moment de commémoration et de convivialité.

Distingués invités,

Il existe entre l’Algérie et le Québec une relation particulière caractérisée par la présence dans cette province d’une forte et talentueuse communauté algérienne. Cette dimension humaine, qui s’enrichit sans cesse, est au service de tout ce qui peut contribuer au renforcement des liens entre les deux parties; aussi bien politiques, économiques que culturels.

De ce point de vue, l’année 2017, coïncidant avec le 375ème anniversaire de la fondation de la ville de Montréal, a été riche en événements que je vais évoquer brièvement par ordre chronologique.

Du 10 au 13 avril, a séjourné à Montréal une délégation du Forum des Chefs d’entreprise conduite par son président, comportant de jeunes et dynamiques hommes et femmes d’affaires, intervenant dans les domaines de l’industrie, des travaux publics et bâtiment, de l’hydraulique, du tourisme et autre.

Cette mission de prospection est la première au Canada de par sa nature et sa dimension. Elle aura ouvert des perspectives prometteuses à la hauteur du potentiel que recèlent l’Algérie et le Québec. L’implication et la contribution remarquée du Conseil de Développement Canada-Algérie dans la réussite de cette visite ont été un gage dans la dynamique enregistrée depuis, de même que cela traduit la visibilité et l’expansion prise par le Conseil depuis sa jeune création.

Le rapprochement entre l’Algérie le Québec a également connu une évolution significative à travers les villes, à l’heure où celles-ci sont devenues des acteurs incontournables de ce qui est appelé la diplomatie urbaine. C’est ainsi que les villes d’Alger et Montréal sont désormais partenaires au sein de l’Observatoire international des maires " vivre ensemble", qui se veut un réseau et une plate-forme d’échanges, d’expériences, d’initiatives novatrices et de connaissances en matière de cohésion, d’inclusion et de sécurité quotidienne dans les villes. L’adhésion de la ville d’Alger à l’Observatoire a été entérinée le 21 juin dernier à l’occasion de la visite de M. le Wali d’Alger.

Au cours de cette même visite, avec le Maire Denis Coderre, une entente d’amitié et de coopération entre les villes de Montréal et Alger a été conclue. Elle porte sur l’environnement, la culture et les sports, l’horticulture, la botanique et la biodiversité, de même que sur le vivre ensemble et la gestion et la planification des villes.

Distingués invités,

La relation entre l’Algérie et le Québec a pris un nouveau relief à la faveur de la visite effectuée à Alger, au mois de juillet dernier, par Mme Lise Thériault, alors Vice Premier Ministre, Ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allégement réglementaire et du Développement Économique Régional, et ministre responsable de la Condition féminine.

Désireuse d’encourager et de promouvoir l’entreprenariat, elle était accompagnée d’une délégation de femmes d’affaires connues pour leur dynamisme et leur volonté de développer un courant d’échanges économiques et commerciaux, en favorisant l’entreprenariat féminin. J’ouvre ici une parenthèse pour annoncer la naissance à Montréal, depuis le mois de septembre dernier, du Réseau des Femmes d’affaires algéro-québécoises.

Au cours de la visite de Mme Thériault, la délégation québécoise a été reçue au Ministère des Affaires étrangères, de même qu’elle a rencontré le Ministre de l’Industrie et des Mines et la Ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition féminine. Les échanges qu’elle a eus avec des responsables du Forum de Chefs d’entreprise méritent également d’être mentionnés.

Symbolique mais ô combien significatif, le voyage de la délégation québécoise s’est effectué à bord du vol inaugural Montréal/Alger de la compagnie Air Canada; devenant ainsi la première compagnie aérienne nord américaine à desservir l’Algérie. Cette nouvelle liaison, qui vient s’ajouter à celle assurée par le pavillon national, a posé un jalon supplémentaire dans le rapprochement entre l’Algérie et le Québec.

Chers compatriotes,

Au début de mon allocution, j’évoquais la dimension humaine de la relation entre l’Algérie et le Canada que constitue la communauté algérienne établie majoritairement au Québec. A l’instar des années passées, je tiens à lui rendre hommage, notamment à celles et à ceux qui n’épargnent ni leur temps ni leur énergie pour se mettre au service de leur pays et de leurs compatriotes. Dans le cadre associatif ou a titre individuel, ils sont d’un apport inestimable dans le secteur et l’activité qui sont les leurs, que ce soit dans les domaines scientifique et de la recherche, culturel, social, artistique, sportif, sans oublier évidemment tout ce qui est entrepris pour favoriser les courants d’affaires et d’investissements.

Chers compatriotes,

La célébration de la fête nationale est un moment de communion collective qui permet le ressourcement dans le creuset de la nation; cette nation dont vous êtes le prolongement ici au Canada. C’est également l’occasion de se rappeler les valeurs de Novembre défendues par des femmes et des hommes dont la soif de liberté, d’émancipation et de dignité n’avait d’égal que leur amour et sacrifice pour le pays.

Gloire à nos martyrs,

Vive l’Algérie

Tahia el Djazair