Homepage

Notre compatriote, le Professeur Mohamed CHERIET, honorée par l’Académie canadienne du génie
08.08.2017






Douglas Ruth, président de l’Académie canadienne du génie et Mohamed CHERIET, professeur-chercheur au Département de génie de la production automatisée de l’ÉTS et nouveau Fellow de l’ACG



Notre compatriote, le professeur-chercheur Mohamed CHERIET (Département Génie de la production automatisée à l’École de Technologie Supérieure de Montréal) a été nommé au rang de Fellow, par l’Académie canadienne du génie, à l’occasion de son symposium et de son assemblée générale annuelle du 26 juin dernier.

L’intégration du Professeur CHERIET au prestigieux club des Fellows, de l’Académie canadienne du génie, est une marque de reconnaissance des compétences de ce digne fils de l’Algérie, très engagé dans les opérations et actions de transfert de technologie (enseignement – colloques) en direction de l’Algérie.

Il est considéré comme un « Grand spécialiste des réseaux de nouvelles générations (NGN), de l’infonuagique écologique, des réseaux intelligents et maintenant de la vie intelligente et de l’internet des objets (IoT) – que l’on tend à désigner comme l’internet de l’avenir ».

« Mohamed CHERIET est l’un des très rares chercheurs à avoir mis sur pied et dirigé des initiatives de recherche d’envergure internationale allant de l’informatique verte aux sciences humaines ». Comme, « on lui doit des contributions fondamentales dans les domaines du traitement et de la reconnaissance des données, de l’infonuagique et des TIC vertes, au cours d’une carrière qui couvre plus de deux décennies ».

Mohamed CHERIET est professeur au Département de génie de la production automatisée de l’ÉTS depuis 1992.

Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la durabilité écologique d’Eco-Cloud, directeur du réseau Internet Greenstar alimenté par des sources d’énergie renouvelable, et directeur de Synchromédia, le Laboratoire de communication multimédia en téléprésence.

Plus récemment, en septembre 2016, il a participé à la création du nouveau Laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente (LabVI), un projet copiloté par Vidéotron, Ericsson, l’ÉTS et le Quartier de l’innovation de Montréal.

Mohamed CHERIET compte plus de 300 publications de haute tenue. Il a présidé de nombreux congrès scientifiques et agi à titre d’éditeur de revues prestigieuses, témoignant de son rôle de leader au sein des communautés scientifiques canadiennes et internationales sur le traitement des données et les TIC vertes. Il est président-fondateur de la section montréalaise de la Computational Intelligent Systems Society de l’IEEE (association professionnelle et technique qui compte plus de 365 000 membres dans 150 pays) et membre de la Commission des études de l’ÉTS.

Il a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, le Prix d’excellence en recherche du conseil d’administration de l’ÉTS, ainsi que de nombreuses autres distinctions de renom décernées par l’IEEE (Médaille J.M. Ham, soulignant l‘excellence en enseignement du génie) et la communauté de traitement de l’image et de reconnaissance de données (Fellow de l’IAPR : International Association of Pattern Recognition).

À propos de l’Académie
« L’Académie canadienne du génie (ACG) est l’institution nationale par laquelle les ingénieurs les plus distingués et les plus expérimentés du Canada prodiguent des conseils stratégiques sur les enjeux d’importance primordiale pour le Canada ».

« Les membres sont nommés et élus par leurs pairs au rang de Fellow honoraire à la lumière de leurs remarquables accomplissements et des services rendus à la profession de l’ingénierie tout au long de leur carrière ».